Handicap et emploi

Le 12 mai 2022, petit-déjeuner au Café Joyeux

6 % dans les entreprises de plus de 20 salariés : c’est le taux obligatoire de recrutement de personnes en situation de handicap. Dans la réalité, ce taux s’élève à 3,5 %. Depuis 2021, le dispositif  public d’emploi accompagné aide à l’insertion professionnelle de ces personnes mais les besoins sont immenses. Des associations assurent aussi un accompagnement très personnalisé : dix d’entre elles se sont rassemblées dans le collectif Accompagner en Emploi Autrement, porté par les fondations Gerondeau et Asperger Avenir, pour accroître leur impact.

Marie-Laure Gerondeau, déléguée générale de la fondation Gerondeau dresse un état des lieux « Emploi et handicap » en France : 2,7 millions de personnes sont concernées.

Laure Kepes, directrice de la collecte de fonds pour Café Joyeux : « La formation est un axe central de l’activité des Cafés Joyeux. »

Francine Stourdzé, cofondatrice de la fondation Asperger Avenir : « L’accès à un emploi est le moyen pour quelqu’un porteur d’un handicap d’être intégré dans la vie de l’ensemble de la communauté. »

Stéphanie Roland-Gosselin, coordinatrice gérante de l’association ACCES : en plus de l’accompagnement en entreprise, « nous travaillons à la socialisation par des activités culturelles et des ateliers ciblés sur le travail. »

Le collectif Accompagner en Emploi Autrement

Marie-Laure Gerondeau : « Nous avons agrégé des associations qui avaient déjà des modèles économiques élaborés en prestations de services aux entreprises et des associations qui s’interrogent sur leur modèle économique. »

10 associations dont l'ADN commun est l'inclusion globale

Donner rend meilleur : la preuve par la science

Le 5 avril 2022, conférence au Philanthro-Lab

Les enfants sont-ils naturellement altruistes ? Pourquoi donner nous fait du bien ? Quel est l’impact de la générosité et de l’altruisme sur notre cerveau et nos fonctions cognitives ? Depuis quelques années, ces questions sur « l’inné et l’acquis » de la philanthropie font l’objet de recherches scientifiques pluridisciplinaires. Sylvie Chokron, neuropsychologue, autrice et conférencière fait le point pour les membres d’Un Esprit de Famille. Ecoutez quelques extraits.

Sylvie Chokron est neuropsychologue et directrice de Recherches 1ère classe au CNRS ; elle est fondatrice et directrice de l’Institut de Neuropsychologie, Neurovision et NeuroCognition (I3N) à la Fondation Ophtalmologique Rothschild, à Paris ; elle est également membre du collège des experts de l’Ecole de la Philanthropie et fondatrice de l’association Les Yeux dans la tête.

Faire du bien nous fait du bien sur le plan physiologique, cognitif, psychologique et moral
Dès le plus jeune âge, les bébés sont attirés par les comportements prosociaux
A partir de 12 ans, on a une baisse drastique des comportements d’entraide
Pour en savoir plus

L’altruisme chez l’enfant : développement typique et effet d’une situation extraordinaire, article de Lucie Rose, Klara Kovarski, Florent Caetta et Sylvie Chokron publié dans la revue de Neuropsychologie 2020/2 (Volume 12)

Les actualités d’avril 2022

Actualités d'Un Esprit de Famille

Evénements ouverts à tous

Actualités des membres et de l'écosystème des fondations familiales

  • L’Atelier des fondations organisé chaque année par le CFF se tient du 6 au 8 avril sur le thème « Etre ensemble, le temps d’après ». Plus d’informations. 

  • La Chaire Philanthropie de l’ESSEC organise un Lunch & Learn le mardi 12 avril de 12h15 à 13h45 sur le thème Fundraising : comment solliciter les donateurs de manière « optimale » ? Il s’agit de solliciter chaque personne le bon nombre de fois, ni trop, ni trop peu. Ce séminaire sera l’occasion de découvrir ces approches et de discuter, plus largement, de l’avenir de la collecte en France et en Europe. Informations et inscription.

  • Un Esprit de Famille est partenaire de Racines, projet d’Ashoka qui promeut l’impact systémique. L’impact direct s’attaque aux symptômes, l’impact systémique aux racines. Ces deux niveaux d’impact sont essentiels et complémentaires : cliquez pour en savoir plus. Un premier événement rassemble le 4 mai les acteurs engagés sur le thème Agir à la racine, changer la norme. Pour vous inscrire. 

  •  Le Cercle fragilités du CFF propose un séminaire le 9 juin sur le thème « Agir ensemble pour changer le monde au quotidien » : les participant.e.s seront initié.e.s concrètement à « l’approche centrée sur le Développement du Pouvoir d’Agir (DPA) des personnes et des collectivités » mise au point par le Laboratoire de recherche sur le DPA de l’Université Laval de Québec. Plus d’informations. 

Lire Ecouter Voir

  •  Replay du Grand Oral de la Coalition Générosité : Quels sont les engagements des candidats à la présidentielle pour notre secteur ? Le 22 mars, Catherine Barbaroux (LREM et Ensemble citoyens), Florentin Letissier (EELV) et Aurélien Pradié (LR) ont répondu aux questions des acteurs de la Coalition Générosité. Les représentants des candidats se sont engagés formellement sur 3 points : 

    • organiser un temps d’échange annuel entre les acteurs de la générosité et les pouvoirs publics,
    • renforcer l’éducation à la générosité et l’engagement,
    • maintenir la stabilité fiscale pendant tout le quinquennat.

  •     The governance of grantmaking foundations: common pitfalls and best practices, replay du dernier Lunch & Learn de la Chaire Philanthropie de l’ESSEC. Les fondations jouissent d’une grande liberté d’organisation et de fonctionnement, pour autant qu’elles respectent la loi. 
    Les dirigeants des fondations doivent répondre à des questions clés : comment le conseil d’administration doit-il être composé ? Comment répartir le pouvoir entre conseil d’administration et équipe de gestion ? Comment éviter les conflits d’intérêts ? Quels sont les processus décisionnels les plus efficaces, en particulier pour les finances et l’octroi de subventions ? La recherche universitaire et les efforts des praticiens se sont multipliés ces dernières années pour apporter des réponses à ces préoccupations. Ce séminaire présente les principales conclusions et recommandations de deux experts suisses.

    Lumière sur six acteurs de terrain – Episode 2

    Visoconférence le 15 février 2022

    Six associations remarquables se sont présentées aux membres d’Un Esprit de Famille. Déjà soutenues par une fondation membre d’UEDF, elles se distinguent par la pertinence de leurs actions en réponse aux besoins des bénéficiaires, leur efficacité et leur impact.

    Francine Stourdzé, cofondatrice et coprésidente d'Aspiejob

    Sountenu par la fondation Asperger Avenir

    Depuis 2014, l’association Aspiejob s’est donné pour mission d’accompagner gratuitement et de sécuriser de manière durable les parcours des personnes avec un TSA de niveau 1 (dit autisme Asperger ou de Haut Niveau), dont le projet est de s’insérer en milieu ordinaire de travail et de s’y maintenir.

    Aspiejob accompagne en file active environ 200 personnes dans toute la France, principalement en distanciel.

    Julien Ancele, directeur général de 1001Fontaines

    Soutenu par la fondation Cesarini

    1 personne sur 3 est privée d’eau potable dans le monde. Les maladies liées à l’eau causent 2,6 millions de décès chaque année (principalement les enfants).

    Pour y faire face, 1001Fontaines a développé un modèle d’accès à vie à l’eau potable, le Water Kiosk, en alliant philanthropie et entrepreneuriat social. 1001Fontaines crée des micro-entreprises sociales de production d’eau potable pour les populations les plus vulnérables. L’équilibre économique a été atteint à l’échelle d’un village, d’une région puis d’un pays en 2020 : le Cambodge. En 17 ans, 1001Fontaines a prouvé son impact sur la santé, l’éducation, l’autonomisation des populations locales et l’environnement.

    L’ambition d’ici 2025 : passer de 800 000 à 3 millions de bénéficiaires et parvenir à l’autofinancement à Madagascar et au Vietnam.

    Rodolphe Baron, président de Solenciel

    Soutenu par la fondation Alter&Care

    Solenciel est une association à but non lucratif qui permet aux personnes abîmées par la prostitution de se reconstruire grâce à un travail digne et pérenne. L’association propose des prestations de nettoyage écologique à destination des entreprises et des professionnels du tourisme.

    Créé en mai 2017 à Grenoble, Solenciel est également présent à Lyon, Montpellier et Toulouse. Lauréat 2021 de la Fondation la France s’Engage, Solenciel a l’objectif de se déployer dans trois autres villes en France, dont Paris.

    Soizic et Olivier Lenoir, fondateurs d'Osons Ici et Maintenant

    Soutenu par la fondation Neuvoies 

    À l’heure où les défis sociaux et environnementaux sont immenses, 2 jeunes sur 3 pensent que la société ne leur permet pas de montrer de quoi ils sont capables. La mission d’Osons Ici et Maitenant (OIM) est de créer et d’accompagner le déclic pour que les jeunes de tous les horizons osent déployer leur potentiel, s’insèrent durablement et construisent demain. Nous déclenchons le pouvoir d’oser.

    Notre métier : nous sommes des développeurs de possibles !

    OIM propose, anime et transmet des parcours transformateurs pour développer le pouvoir d’agir des jeunes en utilisant la force du collectif. Courts ou longs, ces programmes s’appuient sur des temps d’inspiration, d’introspection et de passage à l’action.

    Sarah Berthelot, directrice générale d'Acina

    Soutenu par le fonds Hoppenot 

    ACINA accompagne vers l’inclusion durable de nouveaux arrivants en situation de grande précarité, d’exclusion et de mal logement en Île-de-France. Ses projets cherchent à prendre en compte les opportunités et les besoins sur les territoires et à valoriser les talents et compétences des personnes, tout en renforçant leur pouvoir d’agir.

    Depuis 2015, l’association intervient auprès de familles vivant en bidonville et, depuis 2019, auprès des personnes réfugiées en habitat précaire. Les équipes d’ACINA commencent par créer du lien en se rendant sur les lieux de vie, avant de co-construire les parcours d’insertion avec les personnes. Des cours de français, des permanences numériques, des activités culturelles et de loisirs ou des sorties « hors les murs » sont également proposés aux familles accompagnées, en complémentarité du suivi socio-professionnel. Une attention particulière est apportée aux freins rencontrés spécifiquement par les femmes et les jeunes.

    La construction d’un écosystème d’acteurs partenaires qui permet de répondre à l’ensemble des besoins des personnes est au cœur de la méthodologie d’intervention d’ACINA.

    Fatem-Zahra Bennis, directrice adjointe d'Ikambere

    Soutenu par la fondation Valoris 

    Ikambere, « la maison accueillante » en Kinyarwanda (langue du Rwanda), naît en 1997 à l’initiative de Bernadette Rwegera, directrice de l’association. Ikambere propose un lieu d’accueil et d’accompagnement aux femmes séropositives qui leur permet de rompre avec l’isolement provoqué par la maladie et la précarité conjuguées. Cette approche a fait ses preuves sur le terrain au fil des ans : un lieu sécurisant où les femmes bénéficient d’une prise en charge globale pour faire face conjointement aux enjeux thérapeutiques et aux enjeux de l’insertion sociale et professionnelle. Ikambere accompagne environ 500 femmes chaque année.

    Ikambere mène également des actions hors les murs pour favoriser l’accès aux soins, aux droits et à l’information en allant vers les populations vulnérables en Ile-de-France.

    Les actualités de mars 2022

    Actualités d'Un Esprit de Famille

    Evénements ouverts à tous

    • Visioconférence lundi 11 avril à 17h 30 : Saïd Hammouche, entrepreneur à impact pour l’inclusion et la diversité, président de la fondation Mozaïc.
    Evénement réservé aux membres
    • Petit déjeuner mardi 5 avril « Donner rend meilleur, la preuve par la science ». L’intervenante est Sylvie Chokron, neuropsychologue, directrice de recherche au CNRS et à l’université de Paris.
    Groupe de travail
    • Le Cercle Weber soutient un nouveau projet de 2022 à 2024 : 12 fondations financent le lancement d’un projet pilote du réseau Etincelle à destination des lycéens primo-décrocheurs âgés de 16 à 18 ans et son déploiement en France.

    Actualités des membres et de l'écosystème des fondations familiales

    • Le 10 mars de 8h 30 à 9h 30, le CFF et la Coalition française des fondations pour le Climat (CffC) vous invitent au 12ème Réveil Climat sur le thème « Enjeux écologiques des élections présidentielles ». 

    • L’Atelier des fondations organisé chaque année par le CFF se tiendra du 6 au 8 avril sur le thème « Etre ensemble, le temps d’après ». Plus d’information. 

    • Un Esprit de Famille est partenaire de Racines, projet d’Ashoka qui promeut l’impact systémique. L’impact direct s’attaque aux symptômes, l’impact systémique aux racines. Ces deux niveaux d’impact sont essentiels et complémentaires : cliquez pour en savoir plus. Un premier événement rassemble le 4 mai les acteurs engagés sur le thème Agir à la racine, changer la norme. 

    Lire Ecouter Voir

    •  La philanthropie en héritage : lisez l’interview de Sophie-Lacoste Dournel, présidente du fonds Porosus, membre d’UEDF ; interview réalisée par Croisine Martin-Roland, experte en accompagnement philanthropique chez Société Générale Private Banking.

    •  Donner aux causes des femmes et des filles, podcast de la Chaire Philanthropie de l’ESSEC. Des recherches ont montré qu’investir sur les femmes et les filles a un impact positif sur les familles, les communautés et les pays. Elle sont un vecteur de développement et de croissance important. A partir d’une recherche américaine, Anne Monier, de la Chaire Philanthropie de l’ESSEC, approfondit le thème : qui donne aux femmes et aux filles, et pourquoi ?

    Découvrez et soutenez Le Village de François !

    Trois fondations membres d’Un Esprit de Famille ont visité ensemble Le Village de François, lieu de vie partagé entre des personnes fragiles et leurs accompagnateurs. Une magnifique entreprise de « vivre ensemble » hébergée dans des bâtiments historiques dont la restauration nécessite des financements complémentaires. 

    Le 24 janvier 2022, les fondations Brageac, Lemarchand et Alter&Care ont rendu ensemble visite à Étienne Villemain, fondateur de Lazare et des co-locations solidaires, au Village de François, proche de Toulouse.

    Ce lieu de vie extra-ordinaire est destiné à accueillir des personnes fragiles de tous horizons : jeunes décrocheurs, personnes handicapées, migrantes, âgées, sans domicile, prostituées…, encadrées par des familles. Implanté dans une ancienne abbaye, il vise à favoriser à grande échelle (140 personnes au total) un vivre-ensemble inédit, sur le fondement d’activités économiques diverses (maraîchage, élevage de poules, bric-à-brac, hôtellerie, séminaires d’entreprises, boutique de produits locaux…), sans oublier l’écologie et la promotion de l’humain.

    Ce magnifique projet, qui a démarré l’année dernière, a encore besoin de financements pour avancer dans ses travaux de rénovation intérieure.
    Vous pouvez contacter Etienne Villemain.