Handicap et emploi

25.05.22

Le 12 mai 2022, petit-déjeuner au Café Joyeux

6 % dans les entreprises de plus de 20 salariés : c’est le taux obligatoire de recrutement de personnes en situation de handicap. Dans la réalité, ce taux s’élève à 3,5 %. Depuis 2021, le dispositif  public d’ accompagné aide à l’insertion professionnelle de ces personnes mais les besoins sont immenses. Des associations assurent aussi un accompagnement très personnalisé : dix d’entre elles se sont rassemblées dans le collectif Accompagner en Emploi Autrement, porté par les fondations Gerondeau et Asperger Avenir, pour accroître leur impact.

Marie-Laure Gerondeau, déléguée générale de la fondation Gerondeau dresse un état des lieux «  et handicap » en France : 2,7 millions de personnes sont concernées.

Laure Kepes, directrice de la collecte de fonds pour Café Joyeux : « La formation est un axe central de l’activité des Cafés Joyeux. »

Francine Stourdzé, cofondatrice de la fondation Asperger Avenir : « L’accès à un est le moyen pour quelqu’un porteur d’un d’être intégré dans la vie de l’ensemble de la communauté. »

Stéphanie Roland-Gosselin, coordinatrice gérante de l’association ACCES : en plus de l’accompagnement en entreprise, « nous travaillons à la socialisation par des activités culturelles et des ateliers ciblés sur le travail. »

Le collectif Accompagner en Autrement

Marie-Laure Gerondeau : « Nous avons agrégé des associations qui avaient déjà des modèles économiques élaborés en prestations de services aux entreprises et des associations qui s’interrogent sur leur modèle économique. »

10 associations dont l'ADN commun est l'inclusion globale