Pour soutenir les enfants fragilisés, allez à La Source

14.12.22

« L'art au service du social et de l'enfance » : telle est la mission de l'association La Source, créée il y a 30 ans par Gérard et Elisabeth Garouste. A l'occasion de la rétrospective Gérard Garouste au Centre Pompidou, une trentaine de membres d'Un Esprit de Famille se sont rassemblés autour de l'artiste, sa famille et les représentants de La Source. Découvrez ce projet qui place l'art, la créativité et l'écoute des enfants au cœur des apprentissages.
François Louvard, directeur de La Source

« L'association a été créée par Gérard et Elisabeth Garouste avec la conviction que la création artistique soutient l'action sociale. La Source accueille des enfants de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE) au cours d'ateliers hebdomadaires et durant les vacances scolaires. Ils sont encadrés par un artiste professionnel et un membre de l'équipe éducative de l'association. Les enfants peuvent participer pendant plusieurs années : c'est un projet sur le long terme qui interagit avec les politiques sociales et culturelles des territoires.
200 projets artistiques chaque année touchent aujourd'hui sur 10 sites 12 000 enfants et jeunes de 6 à 18 ans et leurs familles. Les ateliers sont aussi ouverts à la du territoire pour une mixité sociale. Notre objectif pour 2025 est de doubler les ateliers et toucher 20 000 jeunes. »

Gérard Garouste devant « Le pendu, le vase et le miroir », 1985

Marie Beauvalot, fondatrice
du fonds de dotation Milk for Good

« Milk for Good soutient La Source depuis 3 ans. La pratique artistique est vecteur de mieux-être pour les enfants, elle est un espace de liberté. Une alchimie entre enfants, éducateurs et artistes se crée dans les ateliers de création. Ils sont très fiers de montrer leurs œuvres et leurs parents sont fiers d'eux. Dans ses différents centres sur le territoire, La Source répond de façon innovante aux enjeux locaux d'accès à la et de réduction des inégalités. »

Gérard Garouste

« A La Source, l'art est un alibi pour structurer l'enfant, lui donner le sens des responsabilités, de la liberté : être actif, non pas passif. Dans les ateliers, on parle d'art contemporain, d'art plastique mais aussi de culture, d'horticulture, du cirque, de danse… L'idée est de donner une image du monde. »

Gérard Garouste explique un tableau au cours de l'expostion de son œuvre à Beaubourg 

Elisabeth Garouste

« Des ateliers traitent la parentalité pour relier enfants et parents. Ils réalisent un travail commun qui les aide à se retrouver. Au cours de l'exposition finale des œuvres avec les artistes, les enfants sont heureux de montrer leurs créations, cela les valorise. Des livres ont également été publiés : le travail des enfants se concrétise. »

 Guillaume Garouste 

« Un atelier rassemble 10 à 12 enfants encadrés par un éducateur spécialisé et un artiste. Des artistes viennent en résidence pendant 3 mois dans les locaux de La Source pour développer des ateliers. Ils sont notamment sélectionnés sur leur sens de la pédagogie.

La Source accueille souvent des enfants en échec scolaire. Nous cultivons l'aspect ludique, bienveillant et produisons des œuvres collectives et individuelles. Les enfants s'épanouissent : les plus renfermés au début sont souvent ceux qui démontrent une grande créativité. Les échanges en atelier autour du projet artistique sont importants. »

Doriane Mouly, responsable du mécénat
à La Source

« Nous voulons accroître nos actions tout en conservant leur qualité : le binôme encadrant, des jeunes accompagnés plusieurs fois dans l'année sur plusieurs années par petits groupes. »

Notre projet a démontré sa capacité à changer les regards que les enfants ont sur eux-mêmes ou les parents sur les enfants. Les fondations familiales comme Milk for Good nous apportent une écoute bienveillante toute particulière. Pour le futur, nos besoins se concentrent sur l'accompagnement des plus jeunes sites et la professionnalisation des équipes. »