Lumière sur six acteurs de terrain

15.12.21

Visoconférence le 22 novembre 2021

Six associations remarquables se sont présentées aux membres d’Un Esprit de Famille, choisies parmi une sélection de 17 associations. Déjà soutenues par une fondation membre d’UEDF, elles se distinguent par la pertinence de leurs actions en réponse aux besoins des bénéficiaires, leur efficacité et leur impact.

Marina Barreau, cofondatrice et directrice générale de TADAM

Sountenu par le fonds de dotation Entreprendre &+

TADAM agit pour que les jeunes se connaissent mieux et prennent confiance en eux : ainsi ils révèlent leurs talents et deviennent acteurs de leur orientation.

Depuis 2013, TADAM a organisé 100 séjours extrascolaires pour les 11-25 ans, 280 ateliers en cocréation avec des collèges et lycées de 30 établissements, essentiellement de Réseaux d’Education Prioritaires en Ile-de France. 12 formations à destination des professionnels de l’ et 10 ateliers à destination des parents ont également été organisés. Ces actions ont touché près de 6000 jeunes, dont près de 90 % ont gagné en confiance.

Benjamin Molleron, directeur du développement de La Fabrique Opéra

Soutenu par la fondation Pierre Bellon

La Fabrique Opéra est une association qui crée des opéras coopératifs. Son parti pris consiste à impliquer et fédérer des jeunes issus d’établissements d’enseignement professionnel et technique dans la conception et la réalisation des éléments de mise en scène d’un spectacle lyrique : costumes, coiffures, maquillage, décors, organisation.

Née à Grenoble en 2007 à l’initiative du chef d’orchestre Patrick Souillot, La Fabrique Opéra fédère chaque année 450 jeunes qui révèlent leur talent et découvrent l’art lyrique en proposant un opéra dans un lieu populaire, qui rassemble près de 10 000 spectateurs. Ce concept inédit essaime dans plusieurs territoires en France. En 2022, La Fabrique Opéra proposera 7 opéras dans 9 villes. Son double objectif est d’élargir le public de l’art lyrique et de valoriser les talents de la issue de formation professionnelle. 

Sébastien Lailheugue, directeur de Proxité

Soutenu par le fonds de dotation Le Chant des Etoiles 

Créée à Saint-Denis en 2002, Proxité accompagne chaque jeune (de 11 à 25 ans) en difficulté vers sa propre réussite scolaire et professionnelle grâce au parrainage individuel. Cet accompagnement sur-mesure, régulier et complété d’ateliers collectifs, est une réponse concrète et pérenne pour les jeunes qui rencontrent des difficultés dans leur scolarité, leur orientation et leur insertion professionnelle.

 

Rahila Cissé

Soutenu par la fondation Yara LNC

L’association Yara LNC met en œuvre au Niger depuis 2006 des actions de développement auprès d’enfants vulnérables, pour améliorer les conditions de vie, l’accès à l’éducation, la formation, la et la de ces jeunes démunis. Le programme de Yara LNC permet à des enfants, filles et garçons issus de milieux ruraux, de suivre une scolarité complète de qualité, du CE2 à la terminale puis au supérieur, dans des internats situés à Niamey et Zinder. L’ comprend un accompagnement global pour que tous accèdent à un diplôme et s’intégrent dans le monde du travail. Des actions dans les villages sensibilisent les parents sur l’importance de la scolarisation.

Théophile Grzybowski , vice-président de Coexister, et Johana de Bruijn, responsable fundraising et partenariats

Soutenu par la fondation Kaleidscope

Coexister est un mouvement de et d’ populaire qui propose aux jeunes de 15 à 35 ans de vivre une expérience positive de la diversité de convictions religieuses, philosophiques et spirituelles. Depuis 2009, Coexister anime chaque année

  • un parcours d’engagement auprès de 2 500 Coexistant.es dans 30 villes en France,
  • des ateliers de sensibilisation auprès de 15 000 jeunes en collèges et lycées. Animés par des Coexistant.es formé.es, ces ateliers permettent à chaque élève d’apprendre à déconstruire ses propres préjugés et comprendre comment fonctionne le cadre juridique de la laïcité ; chacun.e peut s’engager à son tour pour contribuer à créer du à l’échelle de son école ou de son quartier.

Emeline Hardy, chargée de partenariats et mécénat Utopia 56

Soutenu par le fonds de dotation Après-Demain 

Créée en novembre 2015, Utopia 56 est une association de mobilisation citoyenne qui vient en aide aux personnes exilées et isolées à la rue, de manière inconditionnelle et sans distinction de statut juridique et administratif.

Ses actions s’adaptent aux besoins des personnes exilées et sans-abri rencontrées dans la rue ou dans les lieux de vie informels à travers 8 antennes : Calais, Dijon, Grande-Synthe, Lille, Paris, Rennes, Toulouse et Tours. Utopia 56 réalise des maraudes d’information et d’orientation, des maraudes de distribution de matériel et de nourriture, des suivis et accompagnements sociaux, médicaux et juridiques, des mises à l’abri grâce à un réseau d’hébergeur.se.s solidaires pour les plus vulnérables, ainsi que des hébergements de long terme pour les mineur.e.s isolé.e.s.