Lumière sur six acteurs de terrain – Episode 2

26.03.22

Visoconférence le 15 février 2022

Six associations remarquables se sont présentées aux membres d’Un Esprit de Famille. Déjà soutenues par une fondation membre d’UEDF, elles se distinguent par la pertinence de leurs actions en réponse aux besoins des bénéficiaires, leur efficacité et leur impact.

Francine Stourdzé, cofondatrice et coprésidente d'Aspiejob

Sountenu par la fondation Asperger Avenir

Depuis 2014, l’association Aspiejob s’est donné pour mission d’accompagner gratuitement et de sécuriser de manière durable les parcours des personnes avec un TSA de niveau 1 (dit autisme Asperger ou de Haut Niveau), dont le projet est de s’insérer en milieu ordinaire de travail et de s’y maintenir.

Aspiejob accompagne en file active environ 200 personnes dans toute la France, principalement en distanciel.

Julien Ancele, directeur général de 1001Fontaines

Soutenu par la fondation Cesarini

1 personne sur 3 est privée d’eau potable dans le monde. Les maladies liées à l’eau causent 2,6 millions de décès chaque année (principalement les enfants).

Pour y faire face, 1001Fontaines a développé un modèle d’accès à vie à l’eau potable, le Water Kiosk, en alliant et social. 1001Fontaines crée des micro-entreprises sociales de production d’eau potable pour les populations les plus vulnérables. L’équilibre économique a été atteint à l’échelle d’un village, d’une région puis d’un pays en 2020 : le Cambodge. En 17 ans, 1001Fontaines a prouvé son impact sur la santé, l’éducation, l’autonomisation des populations locales et l’environnement.

L’ambition d’ici 2025 : passer de 800 000 à 3 millions de bénéficiaires et parvenir à l’autofinancement à Madagascar et au Vietnam.

Rodolphe Baron, président de Solenciel

Soutenu par la fondation Alter&Care

Solenciel est une association à but non lucratif qui permet aux personnes abîmées par la prostitution de se reconstruire grâce à un travail digne et pérenne. L’association propose des prestations de nettoyage écologique à destination des entreprises et des professionnels du tourisme.

Créé en mai 2017 à Grenoble, Solenciel est également présent à Lyon, Montpellier et Toulouse. Lauréat 2021 de la Fondation la France s’Engage, Solenciel a l’objectif de se déployer dans trois autres villes en France, dont Paris.

Soizic et Olivier Lenoir, fondateurs d'Osons Ici et Maintenant

Soutenu par la fondation Neuvoies 

À l’heure où les défis sociaux et environnementaux sont immenses, 2 jeunes sur 3 pensent que la société ne leur permet pas de montrer de quoi ils sont capables. La mission d’Osons Ici et Maitenant (OIM) est de créer et d’accompagner le déclic pour que les jeunes de tous les horizons osent déployer leur potentiel, s’insèrent durablement et construisent demain. Nous déclenchons le pouvoir d’oser.

Notre métier : nous sommes des développeurs de possibles !

OIM propose, anime et transmet des parcours transformateurs pour développer le pouvoir d’agir des jeunes en utilisant la force du collectif. Courts ou longs, ces programmes s’appuient sur des temps d’inspiration, d’introspection et de passage à l’action.

Sarah Berthelot, directrice générale d'Acina

Soutenu par le fonds Hoppenot 

ACINA accompagne vers l’inclusion durable de nouveaux arrivants en situation de grande précarité, d’exclusion et de mal logement en Île-de-France. Ses projets cherchent à prendre en compte les opportunités et les besoins sur les territoires et à valoriser les talents et compétences des personnes, tout en renforçant leur pouvoir d’agir.

Depuis 2015, l’association intervient auprès de familles vivant en bidonville et, depuis 2019, auprès des personnes réfugiées en habitat précaire. Les équipes d’ACINA commencent par créer du lien en se rendant sur les lieux de vie, avant de co-construire les parcours d’insertion avec les personnes. Des cours de français, des permanences numériques, des activités culturelles et de loisirs ou des sorties « hors les murs » sont également proposés aux familles accompagnées, en complémentarité du suivi socio-professionnel. Une attention particulière est apportée aux freins rencontrés spécifiquement par les femmes et les jeunes.

La construction d’un écosystème d’acteurs partenaires qui permet de répondre à l’ensemble des besoins des personnes est au cœur de la méthodologie d’intervention d’ACINA.

Fatem-Zahra Bennis, directrice adjointe d'Ikambere

Soutenu par la fondation Valoris 

Ikambere, « la maison accueillante » en Kinyarwanda (langue du Rwanda), naît en 1997 à l’initiative de Bernadette Rwegera, directrice de l’association. Ikambere propose un lieu d’accueil et d’accompagnement aux femmes séropositives qui leur permet de rompre avec l’isolement provoqué par la maladie et la précarité conjuguées. Cette approche a fait ses preuves sur le terrain au fil des ans : un lieu sécurisant où les femmes bénéficient d’une prise en charge globale pour faire face conjointement aux enjeux thérapeutiques et aux enjeux de l’insertion sociale et professionnelle. Ikambere accompagne environ 500 femmes chaque année.

Ikambere mène également des actions hors les murs pour favoriser l’accès aux soins, aux droits et à l’information en allant vers les populations vulnérables en Ile-de-France.