soutenu par
11 fonds et fondations
membres d’Un Esprit de Famille

Acteur de mon avenir, Alter & Care, Araok, ARCEAL, Brageac, CAJJED, Educlare, Financière de l’Echiquier, Fonds des Bois, La Ferthé, Un pied devant l’autre

Action

La fracture entre les jeunes de la France périphérique et ceux des grandes métropoles est frappante lorsqu’il s’agit de leur avenir. Cette jeunesse cumule les obstacles et n’a pourtant jamais été considérée comme un enjeu central par les pouvoirs publics. Le coût social, économique et politique de cet état de fait est colossal pour le pays.

Créée en 2016, l’association Chemins d’avenirs informe, accompagne et promeut les collégiens, lycéens et étudiants de la France périphérique. Elle agit à travers des parrainages et la création d’un écosystème de réussite autour de ses filleuls.

www.cheminsdavenirs.fr

Chiffres clés

  • 60 % des Français vivent dans la France périphérique : les zones rurales, les villes petites et moyennes et certaines franges du périurbain.
  • En 2019-2020, Chemins d’avenirs est présent dans 39 établissements de 8 académies : Clermont-Ferrand, Grenoble, Nancy-Metz, Lyon, Caen, Rouen, Dijon, Rennes.
  • 1 000 jeunes accompagnés de 2016 à 2020.
  • Budget prévisionnel 2020 : 820 000 euros.

Verbatim

esprit-de-famille J’ai souhaité créer une structure pour prendre en compte les obstacles que peuvent rencontrer ces milliers de jeunes éloignés des grandes métropoles et pour les aider à les surmonter, main dans la main avec l’Education nationale, avec leurs familles, avec les entreprises et la société civile. Pour qu’ils puissent s’épanouir au sein de leurs territoires tout autant qu’ailleurs s’ils le souhaitent. Lorsqu’il s’agit d’orientation, tous les acteurs doivent être réunis au service des jeunes. Pour créer autour d’eux, comme s’efforce de le faire Chemins d’avenirs, un écosystème de réussite. Pour les informer, les accompagner, promouvoir leurs parcours et leurs talents. C’est ma conviction. esprit-de-famille-2 
Salomé Berlioux, fondatrice et présidente de Chemins d’avenirs